MAG-Net 2: Réduction de risques à destination du public à consommation récréative de drogues dans la Grande Région et sensibilisation des professionnels de la santé.

MAG-Net 2: Risikominimierung für die Zielgruppe der Freizeitkonsumenten von Drogen in der Großregion und Sensibilisierung der Fachkräfte im Bereich des Gesundheitswesens.

Le projet

Durée du projet

2 ans

Date de début de projet :

Janvier 2013

Date de fin de projet :

Décembre 2014

Co-financement dans le cadre du programme INTERREG IV A Grande Région 2007-2013 (Projet 128 GR DELUX 3 3 249)

MAG-Net 2

Réduction de risques à destination du public à consommation récréative de drogues dans la Grande Région et sensibilisation des professionnels de la santé.

Le but principal du projet MAG-Net 2 consiste en l’élaboration et en l’offre de formations pour le secteur médical et paramédical dans la Grande Région sur la consommation récréative de drogues.

À l’heure actuelle, peu de formations continues sont offertes dans ce domaine pour le personnel du domaine de la santé dans la Grande Région, notamment parce que des informations d’actualité nécessitent une bonne interaction entre acteurs de terrain, formateurs et organismes organisateurs de formations reconnues. À ceci s’ajoute le fait que, bien que la consommation de substances psychotropes (légales et illégales), se pratique de plus en plus ouvertement, la thématique reste un sujet de discussion difficile entre professionnels du domaine de la santé et patients vu le caractère parfois illégal des substances impliquées, et les incertitudes des patients par rapport aux conditions appliquées du secret professionnel.

Il est donc indispensable de réaliser un recueil de données sur la consommation actuelle sur le territoire de la Grande Région, par le biais de :

  • Récolte de données sur la consommation récréative de drogues dans la Grande Région
  • Élaboration de matériaux d’information pour le personnel médical et leurs patients
  • Proposition de formations pour le personnel des secteurs médicaux et paramédicaux
  • Organisation de journées d’échanges interrégionales entre experts sur la consommation récréative de drogues